Étiquettes

, , , , , , , ,

En ce 31 décembre 2018, il est temps de faire le bilan de l’année écoulée. Contrairement aux années précédentes, à l’heure du choix des photos, au nombre d’articles que j’ai publiés, elle parait assez pauvre. Comme si je n’avais rien fait de l’année. Et pourtant… Et pourtant, elle me parait une des plus riches que j’ai eu ces derniers temps.

  On this 31rst of December 2018, it is time to look back at the past year. Unlike previous years, their choices of photos, the number of articles I published, it seems pretty poor. As if I had not done anything of the year. And yet … And yet, it seems to me one of the richest I’ve had lately.

Rétrospectivement, je pense à mes résolutions qui je le pense, et pour la première fois, ont été tenues. Je pense au travail d’écriture de deux ans d’un tout premier jeu de rôle qui a abouti cet été. Je pense aux superbes mariages des amis auxquels j’ai été conviée, aux soirées, aux pique-niques, aux travaux dans ma maison, à ces reconstitutions et à ces jeux auxquels j’ai eu plaisir à participer… Je pense aussi à ce défi stock pour faire descendre les monstrueuses quantités de tissus que contient ma maison et auquel j’ai tâché de me tenir tant bien que mal (malgré quelques exceptions)… Je pense à ces capelines transformées en bicornes, ces gilets révolutionnaires, ces bonnets phrygiens, ces cocardes, ces ceintures tricolores, ces robes 1790 que j’ai cousus sans discontinuer pendant des mois, compilant je pense une centaine d’heures de travail…

  In retrospect, I think of my resolutions that, for the first time, were held. I’m thinking of the two-years writing work of my very first larp that resulted this summer. I think of the wonderful friends weddings I was invited to, the evenings, the picnics, the work in my house, the re-enactments and the games I enjoyed participating… I’m also thinking of this stock challenge to bring down the monstrous quantities of fabrics that my house contains and which I tried to hold on as best as possible (with some exceptions) … I think of these capelines transformed into bicornes, these revolutionary vests, these Phrygian caps, these cockades, these tricolor belts, these 1790s dresses that I sewed without stopping for months, compiling I think a hundred hours of work …

Et je pense à l’année qui vient, qui sera je l’espère tout aussi riche en projets, entourée de ma famille et de mes amis,  en costumes ou non. Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter le meilleur à vous toutes et tous qui me lisez.

And I’m thinking of the coming year, which I hope will be just as rich in projects, surrounded by my family and my friends, in costumes or not. It remains for me to wish you the best for you all who read me.

Je vous quitte ici avec quelques photos de 2018 et j’en profite pour remercier tous les photographes qui ont immortalisés tous ces moments : Joram, Stéphane Casali, Magalie, Paul-Jean Marchand et Pauline, et tous ceux qui peu ou prou ont contribué à rendre cette année si fabuleuse.

I leave you here with some photos of 2018 and I take this opportunity to thank all the photographers who have immortalized all these moments: Joram, Stephane Casali, Magalie, Paul-Jean Marchand and Pauline, and all those who more or less contributed to make this year so fabulous.

2018_01_05

Le Plus Beau Jour de sa Vie – Les Amis de Miss Rachel – Janvier 2018

2018_02_03

Soirée d’entreprise – février 2018

2018_03_17

Prima la Musica V3 – Clepsydre – mars 2018

2018_06_03

Journée Grand Siècle Vaux le Vicomte – juin 2018

2018_07_20 (1)

Le Bal des Victimes – Clepsydre – juillet 2018

2018_07_20 (2)

Le Bal des Victimes – Clepsydre – juillet 2018

2018_08_05

Lo Que El Agua Me Dio – Ruhja GN – août 2018

2018_09_15

Les expériences temporelles à Maison Laffitte – septembre 2018

2018_09_29

Birmingham 1919 – La compagnie du bord des mondes – septembre 2018

 

Publicités