Étiquettes

, , , , , , , , , , , ,

J’ai réalisé l’an dernier dans le cadre d’un jeu de rôle grandeur nature que j’organise avec des amis une robe 18e siècle en coton noir pour un personnage non joueur (PNJ). Il s’agit de ce que les anglo-saxon qualifient de round gown mais dont je ne connais pas le terme générique en français. Il s’avère que la robe est beaucoup trop grande pour ma PNJ, je vais donc en refaire une cette année plus Directoire à partir d’un patron Sense and Sensibility.

Last year, I made for a life sized role-playing game, which I organized with friends, an 18th century black cotton round gown for a non-player character (NPC). It turns out that the dress is much too big for my NPC, so I will redo one this year more Directoire from a Sense and Sensibility pattern.

La robe en elle-même est faite dans un coton noir tout à fait classique et est un mélande de trois patrons différents. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué? Je ne sais pas faire de moulage, j’ai donc repris : les manches longues du Sense and Sensibility Lady’s Closet, le dos fourreau et le corps de la robe à l’anglaise de JP Ryan, et le devant de la robe chemise Rocking Horse Farm pour les fronces. L’ensemble marche bien.

The round gown itself is made in a classic black cotton and is a melange of three different patterns. Why make it simple when you can make it complicated? I do not know how to make a molding, so I resumed: the long sleeves of the Sense and Sensibility Lady’s Closet, the back and the body of the English dress of JP Ryan, and the front of the robe chemise Rocking Horse Farm for the gathers. The whole thing works well.

Pour cette robe j’ai aussi ajouté un fichu en coton blanc (que je devais faire depuis des siècles). En terme d’accessoires, ma ceinture consiste en 3 mètres de rubans rouge et blanc du Ribbon Store. J’ai une lorgnette années 30 que j’ai trouvé dans une brocante à Paris et l’Enfer de Dante édité par Jean de Bonnot (si vous ne connaissez pas, il édite merveilleusement bien). Ma perruque a été coiffée et recoiffée par Olympe de Decorum et Bagatelle (de même je vous la recommande très chaudement).

For this round gown I also added a white cotton kerchief (which I had to do for centuries). In terms of accessories, my belt consists of a 3 meters of red and white Ribbon Store’s ribbon. I have a 1930s spyglass that I found in a flea market in Paris and Dante’s Inferno edited by Jean de Bonnot (if you do not know him, he publishes wonderfully well). My wig was combed and recombed by Olympe of Decorum et Bagatelle (and I recommend it very warmly).

Bien sûr je porte ma robe sur un cul de Paris, un corps à baleine, une chemise et deux jupons. Il faut ce qu’il faut.

Of course I wear my dress on a cul de Paris, a whale body, a shirt and two petticoats. It takes what it takes.

J’ai donc pu porter cette robe (qui va entrer dans mes réalisations favorites) sur le jeu « Mémoires d’Oubliettes » organisé au sein de l’association « Rôle » par Fanny, Fenriss et Blandine au toujours aussi beau Château d’Ailly.  Place aux photos de Thomas Hahusseau.

So I had the occasion to wear this dress myself (which will go into my favorite achievements) on the game « Mémoires d’Oubliettes » organized within the association « Role » by Fanny, Fenriss and Blandine and in still beautiful Castle Ailly . Place to Thomas Hahusseau’s pictures.

Mémoire oubliette partie 1-2Mémoire oubliette partie 1-3Mémoire oubliette partie 1-4Mémoire oubliette partie 1-7Mémoire oubliette partie 1-36Mémoire oubliette partie 1-37Mémoire oubliette partie 1-38Mémoire oubliette partie 1-40Mémoire oubliette partie 1-85

Crédits :

Publicités